PPSAC Juillet à Décembre 2012

PPSAC Juillet à Décembre 2012

Principaux résultats

Population cible : camionneurs, TS et populations environnantes

Deux activités principales ont été réalisées au cours de cette deuxième étapes il s’agit de :

  1. La formation du personnel soignant de certaines formations sanitaires du nœud Kousséri ( Cameroun ) – Nguéli ( Tchad )
    • du 23 au 25 octobre 2012. 25 participants prévus à l’atelier 20 étaient présents dont 5 du Tchad au lieu de 10 et 15 du Cameroun. Le sous-effectif des participants Tchadiens étant probablement dû à la grève du personnel sanitaire qui se déroulait pendant cette période sur tout le territoire tchadien. Sur la plan purement technique, l’atelier aurait pu mieux se déroulement si plus de jours avaient été accordé à la formation. Quatre des participants (deux de chaque côté du nœud) ont pu mettre immédiatement en pratique les connaissances et les compétences reçues lors la formation. En effet, ceci a été matérialisé lors de la campagne transfrontalière organisée les 27 et 28 octobre 2012 simultanément à Kousseri et à Nguéli. Durant cette campagne, il y a eu des diagnostics et des prises en charge syndromique des IST, ainsi que des séances de conseils dépistage volontaire (CDV) du VIH.
  2. La participation à la campagne transfrontalière de dépistage du VIH et de prise en charge des cas d’IST selon l’approche syndromique

          Cette campagne s’est déroulée selon les articulations suivantes :

  • La mise en place d’un comité d’organisation ;
  • La phase préparatoire et détermination des rôles et implication des différents intervenants ;
  • Le déroulement de la campagne.

          214 traitements ont été offerts aux populations dont 100 chez les camionneurs, 83 chez les TS et 31 aux riverains. Les trois principaux syndromes qui ont été pris en charge au cours des séances de campagne de masse sont l’écoulement urétral, l’écoulement vaginal et les douleurs abdominales basses chez la femme. On note cependant des cas d’ulcération génitale dans les deux sexes.

Leçons apprises

  • L’arrivée tardive des correspondances adressées aux différents destinataires peut empêcher les participants d’être présents à la formation ;
  • La sous-estimation du nombre de tests de dépistage du VIH peut entrainer une rupture pendant la campagne ;
  • Il est important de passer précocement la commande des molécules en vue de leur conditionnement des kits de prise en charge syndromique ;
  • Bien identifier la population cible par des tickets d’orientation.