Expand coverage and improve the quality of facility & community-based prevention of mother to child transmission of HIV (PMTCT) support for rollout of Option B+ Services in Littoral and Center Regions of Cameroon under the President's Emergency Plan for AIDS Relief (PEPFAR)

Durée de mise en œuvre

17 Months (July 1, 2015-March 31, 2016 and April 1, 2016-March 31, 2017)

Populations cibles

Les femmes enceintes séropositives et leurs enfants

Partenaires de mise en œuvre

CNLS/Ministère de la Santé Publique, CDC/PEPFAR, CBCHB, Health facilities, CBOs

Zone de couverture

Region du Littoral  CHP

Objectifs

  • Du 1 juillet 2015 au 31 mars 2016: Mener des activités de mobilisation communautaire en collaboration avec les CBO locales dans 09 districts de santé (Bonassama, Nylon, Cité des Palmiers, Nkongsamba, Deido, Edéa, Bangue, New Bell et Logbaba) afin d’améliorer la fréquentation des services de PMTCT.
  • Du 1er avril 2016 au 31 mars 2017: Mener des activités de mobilisation communautaire en collaboration avec les CBO locaux dans 10 districts de santé (Bonassama, Nylon, Mboko, Cité des Palmiers, Nkongsamba, Deido, Edéa, Bangue, New Bell et Logbaba) afin d’améliorer la fréquentation des services DE PMTCT

Résultats phares obtenus

  • Entre janvier et mars 2015, un total de 20 formateurs ont été formés pour opérationnaliser les sites PMTCT B
  • Entre janvier 2015 et mars 2017, 24248 personnes par défaut art et perdues pour le suivi (1889 entre janvier 2015 et décembre 2015; 3116 entre janvier 2016 et mars 2016; 3661 entre avril 2016 et juin 2016; 5088 entre juillet 2016-septembre 2016; 4610 entre octobre 20116- décembre 2016; et 5884 entre janvier 2017 et mars 2017) ont été inscrits positivement.
  • Entre janvier 2016 et mars 2017, 1351 personnes ont été contactées et liées aux soins (83 entre janvier 2016 et mars 2016; 247 entre avril 2016 et juin 2016; 390 entre juillet 2016 et septembre 2016; 355 entre octobre 2016 et décembre 2016 et 276 entre janvier 2016-mars 2017).
  • Entre octobre 2016 et mars 2017, 119 nourrissons exposés ont été testés séropositives et ont commencé leur traitement (66 entre octobre 2016 et décembre 2016 et 53 entre janvier 2017 et mars 2017).
  • Entre janvier 2015 et décembre 2016, 213 (81 entre janvier 2015-décembre 2015; 81 entre janvier 2016 et mars 2016; 18 entre avril 2016 et juin 2016; 18 entre juillet 2016-septembre 2016; et 15 entre octobre 2016-décembre 2016) groupes socioculturels ont été sensibilisés dans les 9 districts de santé impliqués dans le projet.
  • Entre janvier 2016 et décembre 2016, 1967 femmes ont été reçues pour la première ANC (1870 entre janvier 2016-mars 2016 et 97 entre octobre 2016 et décembre 2016)
  • En mai 2016, une base de données pour les clients sur le traitement a été créée.
  • Entre octobre 2016 et décembre 2016, 16 groupes de soutien se sont réunis avec un total de 435 des 603 participants attendus.

Leçons Apprises

  • La notification/recherche de contact des partenaires s’est avérée être une activité à haut rendement. Il nous aide à cibler les personnes exposées au VIH (partenaires de personnes infectées par le VIH, enfants nés de mères infectées par le VIH).
  • La « stratégie de bipping » est utilisée pour recueillir les bons numéros de téléphone des patients. Avant que le dossier d’un client soit ouvert, le fournisseur de services vérifie le numéro de contact des clients en demandant au client de faire sonner son téléphone. Cela permet au fournisseur d’obtenir le bon numéro de téléphone des clients.
  • Lorsque le suivi des clients qui avaient manqué leur rendez-vous est bien fait, certains clients se tournent pour apprécier cet acte en offrant des cadeaux aux fournisseurs de services comme un moyen d’apprécier leur préoccupation à leur égard.

Copyright©  CHP