"Reinforce STI detection and case management among 140,000 patients (50% of all expected STIs patients) from targeted vulnerable and high risk groups".

5ème Round du Projet Fonds Mondial de lutte contre le SIDA, la Tuberculose et le Paludisme

Durée de mise en œuvre

5 ans et 8 mois (1er Mai 2006-31 Décembre 2011)

Populations cibles

Les hommes en tenue (forces armées et police, personnel pénitentier, etc,), les personnels de l’enseignement supérieur, les personnels de l’enseignement secondaire.

Partenaires de mise en œuvre

CNLS/Ministère de la Santé Publique, le MESEC, MINDEF, MINESUP, DGSN, Administration pénitentiaire, CENAME, MINJUSTICE

Zone de couverture

Les 10 régions du Cameroun et coordonné par 3 bureaux (Adamaoua/Nord/Extrême-Nord; Centre/Sud/Est; et Littoral/ Sud-Ouest/Ouest et Nord-Ouest).

Objectifs

  • Renforcer la détection et la prise en charge des IST chez 100,000 patients (50 % de tous les patients issiés prévus) provenant de groupes ciblés vulnérables et à risque élevé.

Résultats phares obtenus

  • Entre le 1er septembre 2006 et août 2008, 12.490 personnes se sont faites dépistées au VIH/Sida.
  • Entre le 1er septembre 2006 et août 2008, 9.444  patients IST ont été traités.
  • Entre le 1er Mai 2006 et le 31 Décembre 2011, 61 personnels de l’Enseignement Supérieur  (03 Médecins formateurs, 04 Médecins superviseurs, 11 Médecins prescripteurs, 25 Infirmiers prescripteurs et 18 conseillers) ont été formés. 214 personnels de la Défense (03 Médecins formateurs, 04 Médecins superviseurs, 47 Médecins prescripteurs, 92 Infirmiers prescripteurs et 68 conseillers) ont été formés. 89 personnels de l’administration pénitentaire (03 Médecins formateurs, 04 Médecins superviseurs, 08 Médecins prescripteurs, 42 Infirmiers prescripteurs et 32 conseillers) ont été formés. 237 personnels des Enseignements secondaires (02 Médecins formateurs, 04 Médecins superviseurs, 12 Médecins prescripteurs, 95 Infirmiers prescripteurs et 124 conseillers) ont été formés. 133 personnels de la Sûreté nationale (04 Médecins formateurs, 03 Médecins superviseurs, 29 Médecins prescripteurs, 43 Infirmiers prescripteurs et 54 conseillers) ont été formés.

Leçons apprises

  • L’implication de toutes les parties prenantes, la coopération des prestataires et l’adhésion des bénéficiaires, entre autres, ont été des atouts pour l’atteinte des objectifs du projet.

Copyright©  CHP